Présentation caravane Esterel Caramatic C34 1979

Le projet, l’idée d’achat d’une caravane

L’idée de m’offrir une caravane me trottait dans la tête depuis plusieurs années. En effet, je garde les souvenirs dans ma mémoire d’une certaine Digue 390 GS. C’est dans cette caravane que nous passions nos étés, mes parents, ma sœur et moi dans le Sud. Entre manque de place pour la stocker, pas spécialement le budget, le projet doit rester à l’état de projet.

Je me suis donc documenté, j’ai essayé de m’aiguiller, dme faire ma religion sur le meilleur compromis pour moi.

En effet, voici mon petit cahier des charges :

  • je souhaitais ne pas avoir de surcoût au péage
  • un tractage pas trop délicat
  • un encombrement moindre
  • une bonne tenue de route
  • une caravane un peu ancienne
  • un stockage pratique

Tout naturellement, j’ai donc (re)découvert les caravanes pliantes Esterel.

Je me suis inscrit sur un forum dédié – www.rigipliante.forumactif.com – à cette marque de caravane. L’accueil y est très sympathique et les conseils très pertinents.

Mon choix s’est affiné un peu plus :

  • Esterel
  • avant 1985
  • 3 m 40 (3 places de couchage) après la caravane est trop grande
  • le reste m’importe peu (Caramatic, Supermatic, totopratic…)

Comme beaucoup, j’ai donc passé pas mal de temps sur le bon coin, à faire les “grandes oreilles” afin de trouver la caravane qui me plairait…

C’est chose faite ! Caravane Esterel achetée !

Début septembre, une annonce, à 30 km de chez moi, une jolie petite Esterel Caramatic C34 de 1979, état bien moyen d’après le vendeur. Ni une, ni deux, je prends rendez-vous et je file la voir.

Voici l’annonce en question et les photos fournies par le vendeur :

L'annonce du bon coin

Une vue de la dînette deux places de couchage

La face arrière

Photo du bloc de cuisine

Elle présente pas trop mal, mais effectivement elle nécessite pas mal de rafraîchissement, voire travaux… Aujourd’hui je ne suis pas pressé, j’ai de la place et l’envie de bricoler donc…

Affaire conclue !

Négociée une centaine d’euros en dessous du prix du vendeur, elle se retrouve attelée à mon Audi, prête à faire le chemin du retour avec moi !

La voici à son arrivée à la maison

 

Mychael Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *